Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

C. Beaune, Le Grand Ferré. Premier héros paysan

G. Matteo Roccati
p. 130
Notizia bibliografica:

Colette Beaune, Le Grand Ferré. Premier héros paysan, [Paris], Perrin, 2013, 396 pp. 

Testo integrale

1«L’histoire du Grand Ferré parle autant de l’Histoire que de la nation, autant de la France que des Français. Voilà quelqu’un qui n’est attesté que par un texte contemporain [la Chronique dite de Jean de Venette ou Chronique carme] et quelques mentions éparses, mais qui au xixe siècle, sous la plume géniale de Michelet, a retrouvé grâce aux yeux des historiens et s’est ainsi faufilé dans les pages de presque tous les manuels d’histoire de la IIIe République» (pp. 9-10). En s’appuyant en premier lieu sur le cartulaire et les cueilloirs (les listes de redevables et de redevances) de l’abbaye Saint Corneille de Compiègne dont relève le village de Longueil-Sainte-Marie où se sont déroulés les faits, l’étude brosse «la micro-histoire de ce village miroir de son temps, un village confronté aux aléas de la grande Histoire» (p. 10). Le Grand Ferré, paysan protagoniste d’un fait d’armes mineur de la Guerre de Cent Ans, devient ainsi le pivot d’une enquête qui d’une part fait revivre la société de l’époque et le contexte – les «années terribles» de la peste et de la guerre –, d’autre part retrace les étapes de la redécouverte du personnage depuis le xviie siècle et rend compte de la dimension mythique que celui-ci acquiert aux xviiie et xixe, dimension révélatrice de la conception du passé et de la nation des historiens qui en ont traité. L’A. examine successivement le récit de la Chronique carme, en s’arrêtant sur les motivations du chroniqueur et sur ses modèles bibliques, la manière dont les paysans sont perçus dans la société médiévale, les lieux en Picardie où se sont déroulés les événements, les figures historiques liées à l’épisode – l’abbé Anséric de Saligny, les capitaines routiers Sanche Lopez et Jean de Fotheringhay –, les différentes versions des faits (huit au total), dans la plupart desquelles le Grand Ferré est absent ou à peine évoqué, et le rôle qu’y jouent les «jacques» qui ont tenu tête aux routiers à Longueil en 1359. Elle suit ensuite la fabrication du mythe: la part de la folklorisation dans la transmission de la mémoire, la publication des sources, l’attitude des historiens à l’égard de la paysannerie et de la jacquerie, la «promotion» républicaine locale du personnage, enfin son intégration dans le roman national depuis Michelet, notamment dans les programmes scolaires, jusqu’à son effacement tout récent.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

G. Matteo Roccati, « C. Beaune, Le Grand Ferré. Premier héros paysan », Studi Francesi, 181 (LXI | I) | 2017, 130.

Notizia bibliografica digitale

G. Matteo Roccati, « C. Beaune, Le Grand Ferré. Premier héros paysan », Studi Francesi [Online], 181 (LXI | I) | 2017, online dal 01 aprile 2017, consultato il 21 novembre 2017. URL : http://studifrancesi.revues.org/6769

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • Revues.org